Sommet de la randonnée après une pause de deux ans à Chéticamp

CHETICAMP – Les deux dernières années ont été un long exercice de patience pour Leonard et Annette LeBlanc.

Le couple de Chéticamp attendait d’organiser un sommet pédestre qui amènera des gens de toute la province et d’ailleurs dans leur ville natale pour découvrir sa riche biodiversité et sa culture.

“Nous essayons d’atteindre (le sommet) depuis quelques années”, a déclaré Leonard. “Cela a été long à venir (attendez) et peut-être que ce printemps, COVID se comportera.”

L’événement sera organisé du 3 au 5 juin à Chéticamp par Hike Nova Scotia et Les Hikers, un groupe que le couple a cofondé.

“Nous pouvons accueillir jusqu’à 250 personnes”, a déclaré Leonard, président de Les Hikers. “Sur la base de l’enregistrement des personnes jusqu’à présent, il semble que nous pouvons atteindre cet objectif.”

Annette LeBlanc, co-animatrice du sommet de randonnée Hike Nova Scotia-Les Hikers à Chéticamp en juin, ici sur le Blueberry Trail. CONTRIBUTION/Annette LeBlanc – Contribution

RANDONNÉES QUOTIDIENNES

Le neuvième Sommet annuel comprendra six randonnées par jour pour explorer différents sites et sommets de Chéticamp. Les intéressés doivent s’inscrire au préalable, et au plus vite : le couple comptait 170 inscriptions jeudi après-midi.

“Nous aurons des gens de différentes parties des provinces de l’Atlantique, peut-être plus loin, qui viendront à Chéticamp pour faire de la randonnée”, a déclaré Leonard. “Nous les réunirons et les exposerons à des points de vue uniques qu’ils ne pourraient peut-être jamais atteindre par eux-mêmes.”

Le sommet comprendra des randonnées du matin, de l’après-midi et du soir auxquelles les participants pourront s’inscrire, bien que certaines d’entre elles soient déjà complètes.

“Nous avons différents sentiers à l’extérieur du (parc national des Hautes-Terres-du-Cap-Breton), puis nous avons différents endroits dans le parc”, a déclaré Leonard.

Le couple a passé la pandémie à explorer des “vues uniques” de leur parc national avec le groupe Les Hikers et tient à partager ses découvertes. Ils ont des bénévoles locaux pour aider à diriger les randonnées.

“Nous sommes allés dans la forêt pour nous reposer et cela nous a été très utile”, a déclaré Leonard. “Nous avons donc l’opportunité de partager ces beaux endroits que nous avons trouvés avec des gens de l’extérieur qui, j’en suis sûr, apprécieront.”

RANDONNÉE HISTORIQUE

L’une des randonnées dans le parc que le couple a soulignées est Blueberry Mountain, qui a “beaucoup d’histoire à raconter”.

“Nous l’avons fait plusieurs fois”, a déclaré Annette, qui siège au conseil d’administration de Les Hikers. “Je l’ai fait plus de 200 fois, Leonard plus de 150 je dirais. Nous y amènerons les gens et conduirons jusqu’à Cap-Rouge à partir de là.

“… Nous les emmenons dans une cabane qui a une vue spectaculaire. Squirrel Mountain (est) une autre vue spectaculaire. Par exemple, nous ferons aussi des sentiers sur l’île de Chéticamp. L’île de Chéticamp a beaucoup d’histoire.

Le sommet offre l’occasion de voir les sommets et les sites uniques de l’ouest du Cap-Breton tout en découvrant la culture et l’histoire de la région.

“Une grande partie de l’histoire sera l’histoire acadienne là où se trouvent ces chemins”, a déclaré Leonard. “Surtout dans le parc où les Acadiens ont été retirés du parc (quand) il a été aménagé.”

MUSIQUE ET DANSE

Le sommet impliquera également plus qu’une simple randonnée.

“Nous prévoyons également de …[enseigner aux candidats]comment faire de la danse carrée”, a déclaré Leonard. “Nous amenons donc un violoniste et un piano et demandons à quelqu’un de leur apprendre à danser le carré le soir.”

De nombreuses randonnées peuvent être effectuées en solo, mais l’avantage de rejoindre le sommet réside dans les balises uniques.

“Il y a des petites choses que nous voyons que les gens ne voient pas, ils passent devant eux sans s’en rendre compte”, a déclaré Annette. “Vous pourriez manquer les chutes (d’eau) de (la) Blueberry (randonnée). C’est juste une petite chute d’eau, mais ces choses vont lui manquer.”

Le couple est reconnaissant envers la communauté et le parc national des Hautes-Terres-du-Cap-Breton, qui sont tous deux partenaires et ont fourni des fonds.

“Nous avons mis de nombreuses heures dans la configuration”, a déclaré Leonard. “Hike Nova Scotia a été d’une aide précieuse parce qu’ils l’ont déjà fait.”

Le sommet est également une excellente occasion d’amener des touristes à Chéticamp, apportant des retombées économiques à la localité.

“Ce n’est qu’un avant-goût de la région, nous avons tellement plus à montrer aux touristes dans cette région”, a déclaré Leonard. “Je pense que ce sera un bon début de saison estivale. … Donc, ce sera une victoire pour tout le monde et je dois remercier les entreprises locales qui ont vraiment soutenu financièrement cela, car sans elles, cela n’aurait probablement pas lieu.”

Les personnes qui souhaitent s’inscrire au Sommet de la randonnée de Chéticamp ont jusqu’au 25 mai pour s’inscrire auprès de Hike Nova Scotia au https://www.hikenovascotia.ca/news-and-events-hiking-summit/.

Jessica Smith est une journaliste de dernière heure, d’intérêt humain, d’environnement et de changement climatique au Cape Breton Post. Suivez-la sur Twitter à @CBPost_Jessica.

durazy