Les propositions de hausse d’imp么ts de Biden ciblent les Am茅ricains les plus riches Voici ce que nous savons.

De fortes augmentations d’imp么ts pour les Am茅ricains fortun茅s sont de retour sur la table, notamment un imp么t minimum de 20 % sur les gains et revenus non r茅alis茅s pour les m茅nages d’une valeur sup茅rieure 脿 100 millions de dollars, et des augmentations du revenu marginal et des taux d’imposition des plus-values.

Plus d’une douzaine de modifications fiscales 鈥 y compris des modifications importantes des r猫gles de transfert de richesse et une augmentation du taux d’imposition des soci茅t茅s de 21% 脿 28% 鈥 sont des sources de revenus dans le budget de 5,8 billions de dollars propos茅 par le pr茅sident Biden pour 2023, ce qui repr茅senterait le plus grand imp么t augmenter sur Record.

Les propositions fiscales visent les hauts revenus, les investisseurs fortun茅s et les soci茅t茅s. L’imp么t minimum de 20 % propos茅 affecterait une fraction des 1 % des contribuables les plus riches – quelque 700 m茅nages au total.

Bon nombre des propositions actuelles sont similaires 脿 celles pr茅sent茅es dans la l茅gislation Build Back Better de l’ann茅e derni猫re, qui n’a pas obtenu le consensus du Parti d茅mocrate dont il avait besoin au S茅nat pour 锚tre adopt茅e.

La question est maintenant de savoir si quelque chose a chang茅 pour donner aux hausses d’imp么ts une meilleure chance de passer, d茅clare Alison Hutchinson, directrice g茅n茅rale de Brown Brothers Harriman. “Ce qui se passera avec ces propositions d茅pend de l’existence ou non de discussions 脿 huis clos – Biden a d茅montr茅 sa capacit茅 脿 n茅gocier et 脿 faire des compromis pour obtenir ce qu’il veut.”

Voici un aper莽u des principaux changements fiscaux dans la proposition de budget聽:

Un imp么t minimum de 20% sur les plus-values 鈥嬧媏t revenus latents

L’imp么t minimum de 20 % serait pr茅lev茅 annuellement sur le revenu combin茅 et les gains non r茅alis茅s liquides et illiquides des contribuables dont les actifs du m茅nage d茅passent 100 millions de dollars. Cela signifie que les b茅n茅fices int茅gr茅s dans n’importe quoi, d’un portefeuille d’actions 脿 une collection d’art, seraient pris en compte dans l’茅quation pour d茅terminer si une taxe minimale de 20 % 茅tait respect茅e.

Surnomm茅e la 芦taxe sur les milliardaires禄 parce que plus de la moiti茅 de ses revenus proviendraient de milliardaires, la taxe cible les richesses qui pourraient potentiellement rester non r茅alis茅es 鈥 et non impos茅es 鈥 pendant la vie d’un contribuable et au-del脿. Selon la loi actuelle, les plus-values 鈥嬧媙e sont impos茅es qu’apr猫s la vente d’un investissement et lorsque les plus-values 鈥嬧媠ont r茅alis茅es.

“Cette taxe est con莽ue pour r茅soudre un probl猫me d’茅quit茅”, a d茅clar茅 Garrett Watson, analyste fiscal principal 脿 la Tax Foundation. 芦 Il y a des situations o霉 les gens accumulent des richesses qui ne sont jamais impos茅es. Vous pouvez simplement emprunter ces actifs lorsque vous en avez besoin.

Bien que les d茅tails soient rares, les experts pensent que la phrase est appliqu茅e聽:

Les contribuables calculent d’abord leur taux d’imposition effectif sur leur revenu imposable en utilisant les taux d’imposition sur le revenu, puis ajoutent leurs gains non r茅alis茅s 脿 leur revenu imposable et calculent si le taux d’imposition effectif sur le total respecte le taux d’imposition minimum de 20 %. S’il est inf茅rieur 脿 20 %, des imp么ts suppl茅mentaires seront dus dans la mesure n茅cessaire pour atteindre le seuil de 20 %. Si le taux d’imposition effectif est d茅j脿 de 20 % ou plus, aucun autre imp么t ne sera d没.

Supposons qu’un couple d茅posant une d茅claration conjointe ait un revenu imposable de 1 million de dollars. Bien qu’ils se situent dans la tranche d’imposition sup茅rieure de 37聽%, en raison du fonctionnement progressif de l’imp么t sur le revenu, leur taux d’imposition effectif serait d’environ 30聽% – pour une facture d’imp么t de 300聽000聽$. Les premiers versements de revenu sont impos茅s 脿 des taux inf茅rieurs, et seuls les revenus sup茅rieurs 脿 647 850 $ pour 2022 sont impos茅s 脿 37 %.

Si le couple ajoutait 4 millions de dollars de gains non r茅alis茅s 脿 son revenu imposable de 1 million de dollars pour un total de 5 millions de dollars d’actifs imposables selon le taux d’imposition minimum, son taux d’imposition effectif tomberait 脿 6 %, ce qui lui donnerait 14 % ou 700 000 $ de plus pour atteindre le minimum de 20 % pour une facture fiscale totale de 1 million de dollars. Ce couple hypoth茅tique ne pourrait avoir que jusqu’脿 500 000 $ de gains non r茅alis茅s pour respecter l’imp么t minimum de 20 % et ne devrait aucun imp么t suppl茅mentaire.

Le couple hypoth茅tique n’aurait pas 脿 s’inqui茅ter d’锚tre doublement impos茅 sur les gains non r茅alis茅s, explique Tim Laffey, directeur de la politique fiscale et de la recherche chez Rockefeller Capital Management. “La proposition introduit des m茅canismes pour 茅viter la double imposition lorsqu’un gain non r茅alis茅 pr茅c茅demment impos茅 est r茅alis茅 et inclus dans le revenu imposable”, dit-il.

La premi猫re ann茅e o霉 la taxe prend effet, les taxes peuvent 锚tre pay茅es en plusieurs versements sur 10 ans. Les imp么ts dus les ann茅es suivantes sur les gains futurs non r茅alis茅s pourraient 锚tre pay茅s en cinq versements annuels.

“Le diable est toujours dans les d茅tails – et nous n’en avons pas encore beaucoup”, d茅clare Tara Thompson Popernik, directrice de la recherche chez Bernstein Private Wealth Management. “La prochaine 茅tape consiste pour l’un des s茅nateurs 脿 pr茅senter une l茅gislation bas茅e sur les propositions, et nous pourrons alors mieux comprendre comment cela pourrait fonctionner m茅caniquement.”

On ne sait toujours pas si les actifs des fiducies doivent 锚tre d茅duits de l’imp么t minimum de 20 %. Dans tous les cas, obtenir un soutien politique pour une taxe sur les actifs non r茅alis茅s sera une bataille difficile, d茅clare Ed Renn, associ茅 principal chez Withers. “Nous sommes habitu茅s 脿 ce que des taxes soient pr茅lev茅es lors d’茅v茅nements de reconnaissance, comme lorsque votre maison devient une pile d’argent.”

Augmenter le taux d’imposition le plus 茅lev茅

Biden propose d’augmenter le taux marginal d’imposition sup茅rieur sur le revenu de 37% 脿 39,6% 脿 partir de l’ann茅e d’imposition 2023. En vertu de la Tax Cuts and Jobs Act 2017, le taux actuel de 37 % doit expirer et revenir 脿 39,6 % en 2026. La proposition de Biden acc茅l茅rerait la suppression progressive du taux de 37 %.

Non seulement le taux d’imposition le plus 茅lev茅 augmenterait, mais il s’appliquerait 脿 un plus grand nombre de contribuables puisque le projet de loi propose d’abaisser les limites de revenu pour 锚tre admissible au taux d’imposition le plus 茅lev茅.

Le taux maximal s’appliquerait aux revenus sup茅rieurs 脿 450 000 $ pour les couples d茅clarant ensemble et 脿 400 000 $ pour les c茅libataires, comparativement 脿 647 850 $ et 400 000 $, respectivement.

Augmenter les taux d’imposition des plus-values

Pour les contribuables ayant un revenu annuel sup茅rieur 脿 1 million de dollars, le taux maximal d’imp么t sur les gains en capital passerait du taux maximal actuel de 20% au taux maximal d’imp么t sur le revenu 鈥 actuellement 37%, mais 39,6% selon la proposition de Biden. Un imp么t sur les gains en capital de 3,8聽% s’applique, augmentant potentiellement le taux maximal 脿 43,4聽% par rapport aux 23,8聽% actuels.

R茅viser les r猫gles et instruments de transfert de patrimoine

Actuellement, le co没t de base des actifs est augment茅 au d茅c猫s, 茅liminant essentiellement les imp么ts sur les gains en capital sur les actifs h茅rit茅s. Les h茅ritiers ne doivent payer des imp么ts sur les gains en capital que sur les gains en capital r茅alis茅s apr猫s le d茅c猫s de leur propri茅taire.

Biden 鈥 comme il l’a fait l’ann茅e derni猫re 鈥 propose d’茅liminer cette augmentation de la base de co没ts, la qualifiant d’茅chappatoire dans le transfert de richesse.

Une autre proposition limiterait les avantages des v茅hicules de transfert de richesse populaires connus sous le nom de fiducies de conc茅dant de diverses mani猫res.

Par exemple, les m茅nages riches paient souvent de l’imp么t sur le revenu gagn茅 dans une fiducie conc茅dante pour permettre 脿 la richesse de la fiducie de cro卯tre 脿 l’abri de l’imp么t pour les h茅ritiers. Selon une proposition, les imp么ts pay茅s seraient consid茅r茅s comme des dons imposables et affecteraient l’exon茅ration 脿 vie du donateur et des droits de succession, qui s’茅l猫ve actuellement 脿 12,06 millions de dollars.

Une autre proposition 茅limine les principaux avantages des fiducies de rente r茅siduelle populaires, ou GRAT, en exigeant une dur茅e minimale de 10 ans. Les GRAT sont des v茅hicules de transfert de richesse efficaces lorsqu’ils sont align茅s sur les tendances du march茅 et les taux d’int茅r锚t, et sont mieux structur茅s avec des 茅ch茅ances courtes, dit Renn. “Ce sont des suggestions dont les gens ne parlent pas et qui pourraient avoir un grand impact.”

脡crivez 脿 pension@barrons.com

durazy