Découvrez ces 10 conseils pratiques de randonnée au Machu Picchu

L’un des sites historiques les plus populaires du Pérou est le Machu Picchu. Voici 10 conseils à suivre lors de votre randonnée sur le chemin de l’Inca vers ce site unique.

Le Machu Picchu est l’un des sites historiques les plus populaires du Pérou. C’est une citadelle inca du XVe siècle et est originaire de la région sud du Pérou. La ville est haute dans les montagnes à 7 970 pieds. La civilisation a été abandonnée dès 1572. En raison de son importance historique, la ville reçoit chaque année de nombreux visiteurs.

Cependant, en raison de son emplacement, atteindre le Machu Picchu n’est pas une tâche facile. Comme c’est sur la crête, les gens doivent marcher jusqu’au sommet. La randonnée n’est pas facile et il faut très bien se préparer. Voici des conseils pratiques à suivre.

dix Habituez-vous au changement d’altitude

Lors d’une randonnée au Machu Picchu, il y a une grande différence d’altitude. Puisque la cible est à 7 970 pieds, l’impact physique peut être sévère. On peut souffrir d’un grave mal d’altitude et cela peut être difficile pour les personnes qui n’y sont pas habituées. C’est pire pour les personnes arrivant d’endroits où l’altitude est autrement considérée comme basse. Visiter Cusco et y passer deux nuits est un bon moyen de s’habituer au changement avant d’embarquer. Cusco est une bonne ville avec un cadre magnifique.

LIÉS ENSEMBLE : 10 choses que vous ne saviez pas sur le Machu Picchu

9 Obtenez le bon itinéraire immersif

La randonnée au Machu Picchu ne concerne pas seulement la ville. En effet, il ne faut que 2 heures pour entrer dans la ville pour tout visiteur. Par conséquent, sans un bon itinéraire, il sera difficile de profiter du lieu. Cependant, une très bonne planification donnera aux randonneurs plus d’endroits à explorer et à profiter de l’expérience. Il y a plusieurs sites à voir le long du chemin. L’un de ces endroits est Winyawayna où les gens peuvent passer la nuit. Sun Gate est également un endroit formidable.


8ème L’entraînement physique est indispensable

La randonnée au Machu Picchu n’est pas facile. C’est un trek qui se termine à une altitude de 7 970 pieds. Le voyage est long et difficile et il faut être préparé physiquement. De nombreux visiteurs peuvent entendre parler de la ville mais ne sont pas préparés au défi de l’escalade. L’entraînement physique consiste à rendre le corps fort, flexible et apte à l’ascension. Il existe de nombreuses façons d’y parvenir, par ex. B. aller au gymnase, courir, nager, faire de la randonnée, marcher ou faire du vélo.


7 L’hydratation et la nutrition sont cruciales

Vous ne pouvez pas marcher avec succès sans avoir la bonne énergie. Le Machu Pichu n’est pas différent. Si vous continuez, vous transpirez et consommez beaucoup d’énergie. Avec l’apparition du mal d’altitude, l’hydratation et la faim sont une préoccupation sérieuse. Un voyageur doit s’assurer qu’il est bien nourri avant de commencer le trek. Vous devez également emporter suffisamment d’eau avec vous, en veillant à utiliser des bouteilles réutilisables et des collations également. L’altitude ralentissant la digestion, manger avant le début du trek est un bon moyen d’avoir suffisamment d’énergie.

LIÉS ENSEMBLE : 20 choses que les touristes font au Machu Picchu (que les habitants ne supportent pas)


6 Préparez-vous pour la météo

La randonnée au Machu Picchu présente aux randonneurs des défis liés à la météo. C’est parce qu’il peut faire chaud ou qu’il pleut et que l’on ne peut pas prédire ce qui se passera sur la montagne. Dans certains cas, on peut commencer le trek quand il fait chaud et ensuite trouver de la pluie sur la montagne. Par conséquent, se préparer à la météo est crucial. L’utilisation d’un pantalon léger est idéale. Cela garantit qu’il n’y a pas d’effets thermiques excessifs. Une veste imperméable et de bonnes chaussures de randonnée sont également pratiques, pour ne rien manquer même sous la pluie. Pour ceux qui vont camper, des vêtements épais sont bons pour les températures plus fraîches du soir.


5 protection de la peau

Étant donné que la randonnée vers ce site historique implique des sentiers à travers la forêt et dans les montagnes, il faut prendre soin de protéger votre peau. De nombreux insectes peuvent constituer une menace majeure pour la peau. Cela est particulièrement vrai pour ceux qui font du camping. Un autre défi est la chaleur. Lors d’une randonnée par temps chaud, les risques d’attraper un coup de soleil sont très élevés. Pour cette raison, il est conseillé au visiteur d’apporter de la crème solaire et un insectifuge supplémentaire.


4 Les porteurs sont importants

De nombreux randonneurs supposent que la randonnée au Machu Picchu est une tâche facile qu’ils peuvent faire seuls. Pour la plupart des visiteurs, ce n’est pas le cas. Le chemin vers la montagne est difficile et plein de défis. La probabilité de se perdre est assez élevée. Par conséquent, les nouveaux visiteurs doivent faire attention à utiliser les services de porteurs. Les porteurs sont très utiles car ils vous guident tout au long de l’itinéraire. Ils savent également où se reposer et comment faire face aux différents défis tout au long du parcours.

LIÉS ENSEMBLE : Les hôtels exclusifs et chers qui donnent du luxe au Machu Picchu




3 Chaussures de rechange pour le camping

Ce sont quelques-uns des petits détails qui sont souvent oubliés et font souffrir. En randonnée et en camping, le repos est la clé. Cependant, n’avoir que des chaussures de randonnée et rien d’autre à changer peut être très inconfortable pour vos pieds. Après une journée de randonnée, il faut passer à des chaussures légères et ouvertes pour la nuit.


2 Le bâton de marche est crucial

Un bâton de randonnée est un outil indispensable pour ce type de randonnée. On ne l’évalue peut-être pas très bien, mais il est utile pour gravir des endroits escarpés ainsi que pour descendre. Un bâton de marche est facile à obtenir. On peut acheter des porteurs ou demander de l’aide pour les acquérir.


1 Rejoindre un groupe

La randonnée au Machu Picchu est presque impossible, surtout pour les visiteurs qui ne connaissent pas la région. Par conséquent, le secret pour obtenir de la motivation, de l’aide et une compréhension complète du meilleur itinéraire est de rejoindre un groupe. De nombreuses personnes sont prêtes à faire de la randonnée avec des amis et cela peut devenir une expérience agréable.

SUIVANT: 20 sites incroyables au Pérou que tout le monde doit voir (ce n’est pas le Machu Picchu)


Suivant
Les 12 bâtiments médiévaux les plus étonnants encore debout


durazy