Courir sur ‘the Hug’ : à l’intérieur de la stratégie risquée de Charlie Crist pour détrôner Ron DeSantis

Cependant, voici l’avenir de la fête avec une personne qu’ils espèrent être l’homme du moment. L’humeur d’Eskamani, Larkins et Smith était urgente, personnelle et crue.

“La représentation est importante”, a déclaré Smith au début de l’événement, “mais je n’avais même pas réalisé à quel point c’était important jusqu’à l’année dernière.” L’UCF avait souffert.

“Je suis gay et non binaire et je suis un junior. j’ai 17 ans. un m la jeunesse. je un m qui est visé par ce projet de loi », a déclaré Larkins, qui a mené une grève à Winter Park pour protester contre la loi Don’t Say Gay et a récemment exprimé son opinion pour le New York Times. « Ils savent ce qu’ils font. Ils tuent des enfants parce que c’est leur intention. Et c’est dégoûtant.”

Puis ce fut au tour de Crist.

“Will, merci pour ton courage, ta force et ta capacité à te lever, à parler et à dire la vérité à ceux qui sont au pouvoir parce que nous en avons plus que jamais besoin. Et Anna et Carlos, je suis si heureux que vous serviez tous maintenant à Tallahassee avec le pouvoir que vous êtes et je suis si honoré d’être avec vous au sein de ce conseil aujourd’hui. Vous êtes des gens formidables et de bons amis et que Dieu vous bénisse tous les deux pour cela Bien. Juste Bien,” il a dit.

Il a été précis au sujet du projet de loi ciblant les jeunes LBGTQ, bien que d’une manière pastorale plutôt que politique ou de poursuite. «Il essaie de punir les homosexuels. Vous savez, j’ai une foi profonde, et je crois en Dieu, et je crois que nous sommes tous enfants de Dieu, nous tous, sans exception. Et nous sommes aimés. Nous sommes tous aimés… L’émotion et la sollicitude de l’amour sont la chose la plus puissante que nous puissions avoir dans notre monde. Dans notre univers », a-t-il déclaré.

“Et ça mérite le respect. Pour moi, cette question se résume au respect à bien des égards. Respectez-vous Will ? respectez-vous carlos Respectez-vous les femmes et leur droit de vote ? Je veux dire, beaucoup de choses sortent de Tallahassee en ce moment. Ce n’est pas seulement “ne dites pas gay”, mais c’est un gros problème. C’est un gros problème. Parce que c’est le reflet de ce qui sort de Tallahassee aujourd’hui, de ce que ce gouverneur essaie de faire à notre bel État”, a-t-il déclaré.

“Ils méritent mieux. Floride mérite mieux. volonté mérite mieux.

Il l’ouvrit pour les questions. La première chose qu’il reçut fut un rappel d’un soupçon résiduel. Une jeune femme du milieu des années 2000 l’a interrogé sur ses convictions en tant que républicain selon lesquelles le mariage “devrait être entre un homme et une femme”.

“Merci,” dit Crist. “Eh bien, euh, tu as raison. Et personne n’est parfait, encore moins moi. Et vous savez, ce que j’ai appris dans la vie, c’est qu’en vieillissant et en ayant plus d’expérience, vous avez l’opportunité d’apprendre plus de choses et de mieux les comprendre. Et si vous combinez l’expérience avec une quantité décente d’intellect, j’espère que vous pourrez arriver à un endroit qui réalise ce qu’on appelle la sagesse. Et je suis devenu sage. Et j’avais le cœur ouvert, un peu comme le président Obama l’a fait lorsqu’il a évolué sur ce sujet à peu près en même temps que moi.

Ses détracteurs disent que ce sont des choses comme ça qui valident leur évaluation de Crist en tant qu’opportuniste de premier plan. Si vous avez été tout, disent-ils, êtes-vous quelque chose ? Mais même pour de tels critiques, un addendum à cette évaluation est souvent une sorte d’admiration qui fait trembler la tête. “Il reflète tout ce qui lui est lancé”, a déclaré le deuxième lobbyiste républicain, “et dans la mesure où c’est une grande capacité de survie adaptative, je n’ai jamais vu quelqu’un de mieux.”

Après l’événement UCF, j’ai demandé aux panélistes de Crist leur avis. En fin de compte, ce que j’ai entendu était des tons pragmatiques, un peu comme le nombre de démocrates plus jeunes et plus progressistes qui ont fait la paix avec Biden pour essayer de battre Trump. Ils représentent peut-être l’avenir, mais ils traitent des réalités pressantes du présent.

“C’est le style de Charlie”, a déclaré Eskamani. “Et ça a marché.” Elle n’a pas encore fait de recommandation, mais elle a dit ceci : “Vous ne pouvez pas nier ou ignorer les électeurs démocrates qui ressemblent à Charlie.”

“Je veux dire”, m’a dit Larkins, “il était vraiment gentil, et j’ai apprécié ça, mais … c’était une sorte de représentation de la politique en Amérique.”

“Que veux-tu dire?” J’ai dit.

“Nous devons faire sortir Ron DeSantis. Alors évidemment, je vais promouvoir quiconque »– il ne pourra pas voter à la primaire ou en général parce qu’il n’aura pas 18 ans avant janvier–« quiconque est le leader démocrate. Mais les gens, je ne sais pas, qui ne sont pas jeunes, qui sont au pouvoir et qui ne sont pas directement touchés par la législation, être au pouvoir est juste ce qui s’est toujours passé, et des choses comme ça se produisent à l’échelle nationale et très probablement cela arrivera ici en Floride. Et ce n’est pas forcément mauvais. Je pense juste que les jeunes ont besoin de plus de pouvoir à long terme”, a déclaré Larkins.

“C’est exactement ce que je ressentais pour Joe Biden.”

“L’acier sous le gant de velours”

BDe retour à Tampa, quelques heures après que Patrick Manteiga ait dit à Crist de “devenir dur” et de “se faire méchant” au marché de la viande, Crist s’est glissé dans la cour de l’hôtel Haya à Ybor City lors d’une collecte de fonds et a fait son travail de cette façon. le fait – de table en table, de personne à personne, de main en main. Je me suis souvenu de quelque chose que j’ai entendu de Mac Stipanovich. “Charlie n’est pas seulement le meilleur politicien du commerce de détail actif en Floride aujourd’hui, à tous les niveaux. Il est probablement le meilleur politicien du commerce de détail à avoir servi en Floride au cours des 20 dernières années”, a déclaré l’ancien lobbyiste et membre du personnel républicain de Floride. “Je préfère me faire des trous au visage avec une perceuse à bois plutôt que de passer un week-end avec Ron DeSantis”, a-t-il ajouté. “Je traverserais l’Atlantique avec Charlie dans un voilier avec équipage.”

durazy